L'Islande en camping-car... et en famille !

Pourquoi faire une rubrique spéciale famille ?

Nous jokusarlon 2

 

Certains font des enfants tôt, certains ont besoin de plus de temps. Chacun son histoire de vie, chacun ses envies.  Il y en a qui voyagent avant, il y en a qui voyageront après, il y en a qui commenceront à arpenter le monde à ce moment là, il y en a qui ne s'arrêteront jamais et il y a ceux qui ne franchiront jamais le cap. 

Pour la petite histoire moi j'ai toujours baigné dedans (je vous renvoie ici pour les curieux) et je pense que c'est une grande chance. Par mes découvertes j'ai grandi, j'ai appris, et je suis devenue qui je suis. Voyager a toujours été mon moteur dans la vie. J'ai donc fait en sorte de gagner suffisamment d'argent pour pouvoir aller là où je veux (oui parce que ce que j'ai, je ne l'ai pas volé hein, je le mérite et j'ai tout fait pour l'avoir) tous les ans avant d'avoir des enfants. J'ai donc bien profité. Puis ils sont arrivés. 

Là je vais être honnête, je gagnais suffisamment d'argent pour m'offrir un beau voyage et à peu près ce que je voulais dans l'année mais après l'arrivée du premier j'ai réalisé que ça serait plus compliqué !!! Déjà parce qu'un enfant ça a un coût, un sacré coût, et parce qu'un billet d'avion en plus c'est pas rien quand même ! Mais j'ai un problème, le même que de nombreux voyageurs sûrement : je ne peux pas m'arrêter !!!! Et oui, si toi aussi tu as commencé à arpenter le monde, alors je sais que tu me comprends ! Du coup on ne s'est pas vraiment arrêtés puiqu'un an après on emmenait bébé aux Seychelles ! Même pas peur ! Et ça s'est très bien passé. Si toi aussi tu as plus d'un enfant, alors tu sais qu'avoir un enfant ça change pas vraimement la vie finalement. Bébé s'adapte à toi et tu peux l'emmener à peu près partout avec un minimum d'organisation. Bref, la vie était tellement facile (faut dire qu'il nous a vendu du rêve bb1) qu'on a remis ça très vite. L'année d'après bb2 est arrivé et là c'était déjà plus pareil ! Ce n'était plus bébé qui s'adaptait à nous mais nous qui nous adaptions à eux. Du coup l'année suivante nous n'avons pas voyagé (j'entends par là quitter la France hein). Faut dire qu'avec deux enfants de 1 et 3 ans je ne le sentais pas (physiquement ET économiquement).

Bref cette année l'envie était trop forte, c'était le moment de repartir... en famille. C'était vraiment un rêve de pouvoir emmener tout le monde au bout du monde et je suis heureuse d'avoir pu commencer à le réaliser.

Sur cette page je vais vous expliquer comment je me suis préparée au voyage, comment nous l'avons vécu quel bilan j'en fait. J'espère que mes informations te serviront à toi qui te demande si oui ou non il est trop tôt pour emmener tes petits vadrouiller. Et si tu as des questions, n'hésite pas, je me ferai un plaisir d'y répondre.

Comment je me suis préparée ?

Avant de partir dans un pays j'épouve le besoin de tout savoir, tout connaître pour ne rien rater. J'ai donc lu de nombreux blogs, des sites de voyages, des récits, des livres, j'ai parcouru les réseaux sociaux (instagram) à la recherche de photos. Tout ça me prend beaucoup de temps mais je trouve ça tellement excitant cette phase pré-voyage. Ca me fait rêver. Je trouve que c'est presque le meilleur moment finalement. Et comme cette année il y avait les enfants, j'ai mis les bouchées doubles dans mes recherches. Il était hors de questions de valider les billets d'avion avant d'avoir la certitude d'une part de pouvoir y emmener les enfants, et d'autre part de pouvoir assurer financièrement. Car oui, toi qui veut partir en Islande, sache que c'est un des pays les plus chers d'Europe (peut être même du monde d'ailleurs). Ce n'est pas un mythe... donc fais bien tes calculs avant de partir ! (mais retiens une chose aussi : on n'a qu'une vie !)

Du coup pour l'Islande la préparation n'a pas été bien compliquée puisque c'est une île, petite, et qu'il n'y a qu'une route qui en fait le tour (dite la route circulaire, ou n°1). Si on veut visiter le reste du pays il faudra emprunter les routes F et donc accessibles uniquement en 4x4. Si, comme nous, tu as des enfants et que tu veux louer un camping-car ou un van, oublie l'intérieur du pays. Une fois les billets d'avion validés et le voyage enclenché, j'ai acheté une carte routière et j'ai stabiloté tous les lieux à visiter, du moins ceux que j'avais envie de voir. Je me suis inspirée de certains intinéraires proposés sur les sites de voyages et puis j'ai créé le mien. J'ai essayé de faire en sorte que les étapes ne soient pas trop longues à chaque fois pour ne pas trop fatiguer les enfants.

Un petit bilan sur le camping-car

Comme vous le savez déjà nous avons choisi de parcourir le pays en camping-car, ce qui nous a paru plus facile et plus économique. Je conseille vivement ce mode de transport/hébergemnt à tous ceux qui souhaiteraient partir avec des enfants en bas âge. Pourquoi ?

- parce que vous vous baladez avec des toilettes !!!!! Non négligeable avec des petits, surtout avec une mini pouce de 2 ans qui n'a plus de couches. Parfois les besoins sont impérieux, les toilettes à proximité peuvent donc s'avérer très pratiques. Pour vous aussi d'ailleurs ;-)

- parce que vous n'avez pas les valises à refaire tous les jours. Dans le camping-car il y a des rangements partout. Vous êtes donc un peu comme comme à la maison pendant votre périple. Personnellement dans un road trip j'ai trouvé ça hyper confortable de ne pas avoir à faire/défaire les sacs sans cesse.

- parce que quand vous avez faim vous vous arrêtez partout n'importe quand pour vous confectionner un petit "festin". Votre cuisine est avec vous ! Non négligeable encore une fois avec des petits.

- parce que vous pourrez vous laver tous les jours, ou presque. Oui presque parce que attention, la réserve d'eau est limitée quand même. À quatre elle peut même partir vite. Mais bon au moins vous sentez bon tous les jours, ce qui n'est pas forcément le cas de ceux qui voyagent dans les conditions plus rudimentaires (quant aux douches dans les campings, c'est pas tooujours très jojo, c'est payant la plupart du temps et l'eau n'est pas toujours chaude)

- vous dormirez au chaud (il y a du chauffage via le gaz en camping-car, sachez-le) et au sec, ce qui vous évitera sûrement d'avoir des petits avec la toux et la goutte au nez tous les jours. 

- vous aurez de la place pour faire des jeux le soir avec vos enfants. Car les emmener en voyage et les faire cavaler toute la journée c'est une chose, mais c'est bien aussi qu'ils puissent avoir du temps pour eux le soir. Alors oui, dans les campings vous aurez souvent des aires de jeux (pas toujours hein, loin de là), il y aura souvent des animaux à proximité, mais rien de remplacera la poupée chérie ou les petites voitures.

- parce que c'est un peu comme une cabane pour les enfants, et ça ils aimeront !

 

Le gros point négatif avec ce mode de transport est que vous ne rencontrerez personne ! Dans une guesthouse vous aurez parfois l'occation d'échanger avec vos hôtes sur leur mode de vie, leurs habitudes, leur pays. Cela peut être très enrichissant. En camping-car vous serez entre vous et c'est tout (du coup il vaut mieux bien s'entendre avec chéri chéri hein !). Maintenant avec des petits cela ne nous a pas vraiment manqué. Ils demandent tellement d'attention que je ne vois pas quand nous aurions pu avoir du temps pour autre chose. Et puis les moments où nous sommes juste tous les quatre sont tellement rares. ça fait du bien aussi de se recentrer sur le principal.  

Ah oui j'ai oublié de vous dire, ne croyez pas que les enfants dormiront pendant que vous roulerez ! Trop dangereux, surtout sur les routes Islandaises qui font souvent tout vibrer ! Prévoyez de louer un siège auto pour chacun (obligatoire de toute façon) et croisez les doigts pour que les enfants dorment entre chaque étape.

 

À refaire nous choissirions exactement le même mode de transport (avec les enfants j'entends hein !). Nous avons trouvé cela tellement confortable. Après tout est possible. Nous avons croisé des familles avec van + tente, des familles qu'en tente, des couples avec bébé en van, des familles en voiture aussi (et les enfants hurlaient derrière). Tout se fait. Je pense que le choix se fait en fonction de vous, de vos envies et de votre budget. Un petit conseil faites bien vos calculs. La solution apparemment la moins chère ne l'est pas forcément... 

 

Si j'ai bien un conseil par contre c'est d'éviter juillet/août, la haute saison touristique. Les tarifs flambent. L'Islande est bien plus accessible pour tous en dehors de cette période. Les prix des locations peuvent diminuer de moitié hors saison. Après si comme nous vous n'avez pas le choix, ben commencez à travailler plus pour gagner plus !!!!! 

Et la nourriture, on en parle ?

Nous avions prévu de cuisiner exclusivement dans le camping-car du coup dès notre arrivée nous sommes allés chez "BONUS", la chaîne discount de supermarchés islandaise (pour ceux qui iront vous vous repérerez au petit cochon). Attention, le discount des pays nordiques n'est pas le discount de chez nous.... Vous allez vous retrouver dans un magasin où il n'y a presque rien, ou rien ne vous fait envie et où tout est hors de prix. Compliqué donc...

Du coup pour tout vous dire la nourriture a vraiment été le gros souci de ces vacances. Pour le petit déjeuner nous nous sommes débrouillés. Lait, jus d'orange, tartine, ça c'est universel. Par contre nous avons emmené les chocolats des enfants (Valentine prend toujours le Babycao et Evan le Nesquik) et ne m'étais mis un pack de thé dans la valise. Pour les repas là ça a été dur dur. En 15 jours nous n'avons pas mangé un seul légume ni fruit. Et pour trouver des petits suisses ou des compotes ça a été très dur, il n'y en a pas partout. Heureusement on en avait mis dans la valise ce qui nous a permis de tenir qqls jours. Nous avons mangé bcp de hot dogs, de purées, de gâteaux apéro, de pâtes.... bref pas très équilibré quoi. Tout était tellement cher qu'on a priorisé les enfants avec ce dont ils avaient besoin. Et puis dans le camping-car nous n'avions pas grand chose pour cuisiner donc ça nous a pas mal limité. Cela dit quand je voyais ce que mangeaient les campeurs avec leur petit réchaud je me disais qu'on était pas si mal !

 

Nous avons mangé au restaurant deux fois, à Akureyri dans un fish and chips parfait et à Keyflvik la veille du départ. Je vais éviter de vous donner le montant des additions... Bref tout ça pour vous dire que vous trouverez de toutes façons très peu de restaurants en Islande. Il y en a à Akureyri au Nord, à Reykjavik, à Keyflavik, mais c'est guère tout. Au niveau des sites touristiques vous aurez en général un petit point de restauration (je dis bien un petit point, ne vous attendez pas à grand chose) mais pas toujours, et il y a de quoi vous ravitailler dans les stations services le long de la route 1. Pas grand chose donc. Pour toi, adulte, qui voudra aller là bas tu trouveras toujours de quoi satisfaire tes papilles mais pour tes enfants ça risque d'être difficle. Sache-le. Tu pourras essayer de les faire manger équilibré mais si tu y arrives, tu es un warrior. Moi j'ai abandonné dès J1. La meilleure alternative et de loin la plus économique est de se préparer des pique-niques. Il y a des tables partout, quasiment toujours disponibles, et dans des lieux magnifiques.

La poussette, faut-il l'emporter ?

La question qu'on se posait encore 2 minutes avant de quitter la maison.... faut-il emmener la poussette ou non ? Valentine a 2 ans et marche plutout bien, Evan a 4 ans et ne va plus dedans depuis bien longtemps. Mais quand Valentine est dans la poussette, Evan veut y aller aussi et la guerre se déclare... Bref faut-il emmener la poussette ? Je ne pense pas.

Avant de partir j'avais posé cette question à une collègue qui venait de passer une semaine en Islande et qui avait fait le sud et le cercle d'Or. Elle m'avait assurée que la poussette passait partout. Cette collègue n'avait pas d'enfants...  Vous l'aurez compris, avec une poussette en Islande vous n'irez pas bien loin ! Il y a peut être quelques sites où elle nous a manquée (Pingvellir et en ville) mais franchement cela ne valait pas le coup de s'encombrer. Par contre si vous avez le dos costaud et que votre enfant n'est pas trop lourd je vous conseille le porte bébé dorsal car il y a beaucoup de marche pour aller visitier tel ou tel lieu. Si vous avez des petits marmots ils seront vite fatigués de marcher. J'ai porté, beaucoup porté Valentine qui, pendant ces vacances, a décrété qu'elle n'avait plus de jambes (mais elle pouvait courir dès la vue d'une aire de jeux pour enfants !). Pour aller voir la carcasse de l'avion dans le Sud j'ai porté ses 16kg pendant 8km. Je pense donc mériter le statut de "wonder mum" aujourd'hui !!! (jle méritais avant aussi hein!). Bref beaucoup de parents se baladent avec le porte bébé, mais de toute évidence soit le bébé est beaucoup plus jeune, soit beaucoup plus svelte. Quant à Evan, il a parfois râlé  mais dans l'ensemble il a plutôt bien marché. 

 

Conseil : si tes enfants ne sont pas de bons marcheurs, habitue-les avant de partir ! Ou alors change de destination ! Les sites à découvrir nécessitent souvent au moins 20mn de marche pour les atteindre après le parking... et après il faut encore marcher si tu veux bien découvrir les lieux (sur des terrains pas toujours facile). Surtout, prévois des bonnes chaussures de randonnée pour tes enfants, leurs petits petons te remercieront ! 

 

 

Qu'avons-nous fait avec les enfants ?

Je l'ai assez dit, l'Islande est une destination chère, certes, mais il n'y a pas grand chose à débourser une fois sur place. En effet il y a peu de choses à visiter. En fait on y va surtout pour prendre un bon bol d'air frais, pour profiter de la nature. Ce sont des vacances ressourssantes. On profite, on en prend plein la vue. On peut se retrouver au milieu d'un champs de lave et quelques kilomètres plus loin dans une prairie, sur une plage de sable noir, au bord d'un lac ou d'un glacier, etc. On a donc pas le temps de s'ennuyer. Avec les enfants on discute, ils apprennent beaucoup sur la nature. Evan s'initie à l'anglais le soir et parfois on se baigne dans des bains chauds. Les piscines le soir c'est vraiment agréable. Elles sont toujours très bien entretenues, possèdent toutes des hot pots, et sont souvent pourvues de toboggans (toute la famille peut y aller, ils sont petits. Pour Valentine, je la prennais avec moi) ! Et n'ayez craintes, même si elles sont en plein air vous n'aurez jamais froid, elles sont très bien chauffées. Cerise sur le gâteau, elles ne sont pas chères !!!!!

Petite précision pour toi, petit français pudique : avant d'aller à la piscine tu devras passer par la douche, tout nu !!!!!! Sache le.

Comment les enfants ont-ils vécus le voyage ?

EVAN

- Evan a marché, beaucoup marché. Il s'est rarement plaint le matin, plus en fin d'après-midi avec l'accumulation de la fatigue (pas de siestes ou très peu)

- Evan a posé beaucoup de questions, il s'est intéressé à beaucoup de choses (les animaux, les volcans, les cascades... toutes ces choses intéressent beaucoup un enfant de 4 ans)

- Il ne s'est jamais plaint des visites et il était toujours partant pour venir avec nous

- il a beaucoup aimé faire des photos avec son petit appareil pour faire comme maman

- ce qu'il a préféré ? Les grottes, les cascades, et les piscines bien sûr !

 

J'espère qu'Evan aura qqls souvenirs de ce voyage qu'il semble avoir apprécié. Il a déjà envie de repartir !

 

 

Evan avion

 

VALENTINE

- Pourtant bonne marcheuse Valentine a perdu ses jambes pendant les vacances... il a fallu la porter +++

- ma petite fille propre depuis des mois a remis des couches pendant 2 semaines. Et oui, quand tu te balades de longues heures  et qu'il n'y a pas de toilettes à proximtié ce n'est pas simple pour les petits au début de la propreté. 

- Valentine s'est beaucoup intéressée aux animaux et a sû apprécier le paysage.

- Elle ne s'est jamais plaint des visites.

- Ce qu'elle a préféré ? Les aires de jeux dans les campings et les piscines bien sûr !

 

Valentine a 2 ans, elle n'aura probablement pas de souvenirs de ces vacances. Je vais faire un bel album photos, peut être qu'elle aura quelques flashs en grandissant en revoyant des images.

 

Valentine avion

Un petit bilan de ce road trip familial ?

Toi qui te demandes encore si oui ou non il est possible d'emmener tes enfants en road trip alors tu n'as pas dû bien me lire...

Retiens une chose : un enfant s'adapte à tout. Un adulte beaucoup moins

La réponse est donc OUI, bien sûr que tu peux emmener toute la marmaille en Islande (ou ailleurs d'ailleurs !). Il fait froid ? Emporte des vêtements ... Ils ne mangeront pas bien ? Ce n'est que pour un temps déterminé... Ils ne voudront pas marcher ? Emporte un porte-bébé pour le plus petit et motive le plus grand. Sinon, utilise tes bras ! 

Alors oui, tes petits vont pleurer, râler, ils seront fatigués (l'avantage de les crever la journée est que le soir ils ne font pas long feu !), mais bon, ça c'est comme d'habitude non ? Fais preuve d'un peu d'indulgence et de patience dans ces moments là, rappelle-toi que toi aussi tu as été petit et qu'ils n'ont pas la même longueur de jambes que toi. 

Après je ne vais pas te mentir, le voyage ne sera pas le même avec eux, surtout lors des visites. Il faudra t'adapter à leur rythme de marche, tu ne pourras pas aller partout ou tout faire car tout te prendra plus de temps, mais ne t'inquiète pas ! Même sans eux tu ne pourras pas tout voir de toutes façons et il te faudra faire des choix. Sincèrement je n'ai aucun regrets.

C'est un coût supplémentaire ? Là, c'est vrai et je n'ai pas encore trouvé la solution. Tu peux toujours tenter de jouer à la loterie (j'essaie, ça marche pas !) ou de te débarasser de tante Odette (si toutefois y'a un petit pactole à récupérer, sinon ça ne vaut peut être pas le coup ahahah) mais c'est selon moi la seule véritable raison qui pourrait t'empêcher d'emporter tout le monde dans tes bagages. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on s'arrêtera à deux enfants... 

 

 

 

 

Fjords de l'est avec les enfants

 

Une dernière chose à vous dire : ON N'A QU'UNE VIE, pensez-y !

Date de dernière mise à jour : mercredi, 05 Septembre 2018